Déroulement

La réunion en fraternité, qui dure environ deux heures, comporte quatre temps :

 

La prière

« Demeurez en mon amour » Jn 15,9

Placée au début de la rencontre, la prière rappelle que c’est le Christ qui rassemble les couples de la frat. Elle aide à entrer dans un climat de paix et à se détacher des soucis de la journée pour se recentrer sur l’essentiel. Après s’être tourné vers le Seigneur en le louant et s’être mis en sa présence, chaque couple est invité à confier à Dieu ses intentions de prière. Puis riche de ces prières conjugales exprimées précédemment, chacun est alors conduit à les intérioriser, en se plongeant dans l’oraison silencieuse.

 

Le partage de vie

« Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons » 1 Jn 1, 3

Le partage de vie est un temps qui permet à chaque couple d’exprimer quels événements il a essayé de vivre sous le regard du Seigneur. Il concerne les événements de la vie ordinaire, heureux ou douloureux, vécus en couple ou en famille. C’est un témoignage d’un « passage de Dieu dans sa vie » survenu depuis la dernière frat. Cet exercice libre permet de mieux discerner la présence de Dieu dans son quotidien et de faire grandir la confiance entre les membres de la frat. A ce moment particulier, chacun veille tout spécialement à expérimenter la charité fraternelle par une qualité d’écoute, d’accueil et de discrétion, dans un climat de prière.

 

La méditation de la Parole de Dieu

Nourri par l’amour de Dieu déversé dans notre cœur durant l’oraison, la Parole de Dieu permet aux couples de se mettre à l’écoute d’un Autre que lui-même. La Parole de Dieu écoutée, comprise, nous donne de mieux scruter le mystère de Dieu et le mystère de l’homme pour éclairer le sens de notre vie conjugale et familiale. Accueillie amoureusement, comme un trésor qui se donne à nous, la Parole de Dieu agissante nous donne de naître en couple à une vie nouvelle.

Il s’agit donc d’accueillir avec le cœur et l’intelligence la Parole révélée pour découvrir comment celle-ci peut-être lumière pour notre vie conjugale et chemin de sainteté. Pour cela, la lectio divina s’articule autour de deux temps :

  • Un temps où la fraternité accueille le texte pour ce qu’il est dans le contexte de l’époque, dans la compréhension des mots, du chemin qu’il nous fait parcourir. C’est le sens littéral ou spirituel.
  • Dans un deuxième temps, chaque membre de la frat scrute comment le texte peut être parole de lumière, parole de vérité, parole de mise en chemin pour sa vie conjugale et personnelle. C’est le sens moral.

 

Le partage fraternel

« Je ne vous appelle plus serviteurs mais amis » Jn 15, 15

Le partage fraternel, autour d’une boisson ou d’un gâteau, achève la réunion par un temps informel et convivial d’accueil dans la confiance et la profondeur, au nom du Christ. Il s’agit de s’ouvrir à tous ceux de la fraternité et de les rejoindre dans leurs joies ou leurs difficultés. Cet échange doit favoriser des liens plus personnels dans la charité fraternelle, en dépassant les rapports mondains ou superficiels pour apprendre à se recevoir dans la simplicité.